Agir pour l’Algérie

Agir pour l’Algérie … Un joli thème , bien choisi, je dirais, on aurait dit qu’il a été trouvé d’un claquement de doigts, c’est peut-être ça, ou même, c’est surement ça ! mais … c’est loin d’être un thème facile.

On pourrait bien s’improviser visionnaire, imaginer un futur d’une Algérie changée, au sommet de sa gloire, et son peuple épanouie, grâce à moi ou à quelqu’un d’autre, qui aurait eu le génie d’apporter une idée nouvelle.

Ou même d’être un extrémiste rêveur, où au lendemain de notre rêverie, on s’éveil en voyant ces pauvres étudiants de Harvard et de Cambridge, se bousculer en masse aux ambassades d’Algérie, afin de demander un visa et venir finir leurs études à Bastos ou à l’USTHB. Lire la suite

Publicités

Le monde, mon village …

Je me rappel, il n’y a pas si longtemps, de nos discussions de petits gosses, assis, sous l’escalier de notre bâtiment, et parlant de tel ou de tel voisin, cousin ou oncle, qui serait à l’étranger ou entretenant des relations amicales avec des étrangers, ça parlait de France et d’Amérique, et les grands nous faisaient rêver, en nous expliquant que seuls ceux qui étudient bien, les plus assidus et les plus brillants, pouvaient y prétendre, une sorte de récompense en soit aux efforts consentis durant ses Lire la suite

Freedom Software Day 2011

Juillet 2011, GNU/Linux Party III, je me rappel de Monsieur Abdelhak Fareh, libriste convaincu et ami, nous expliquer qu’il voudrait organiser un event qui réunirait tous les acteurs du libre algériens, sans mettre Lire la suite

Tizi Ouzou : Quand les politiques progressent, les citoyens régressent.

Tizi Ouzou est certes ma ville natale, cette ville si particulière qui a été un fort precusseur pour le progrès civique, politique et culturel depuis l’indépendance, elle a été la première à appeler à la démocratie et à la reconnaissance de la diversité culturelle du pays, mais c’est aussi cette ville qui a tant souffert d’un dénie politique sévère du fait qu’elle a toujours été un berceau de rébelion Lire la suite

DZ Install Party III

Je ne trouve pas grand chose à raconter sur l’Install Party d’hier à Bab Ezzouar, non, mais sérieux, vraiment pas ! Enfin, je pourrais vous décrire la journée et ce qu’il y a eu et tout, enfin, écrire un texte genre « journalistique fade et ennuyeux », mais sur mon blog, je ne suis pas journaliste.

Du coup comment faire ? Non mais sérieux, c’est tellement ouf que je dirais que l’IP3 a été nulle, nulle de chez nulle, pour la simple et bonne rasion que TOUT S’EST SUPER BIEN PASSÉ, non, mais déconnez pas, rien à critiquer ou à revoir, tout était bien organisé, y a eu la participation de gens sympas, de stands sympas, comme ceux de Fedora-dz, de la boite de pub dont je crois que je viens d’égarer la carte de visite et qui ont des ubuntités (t-shirts, mugs, portes-clefs) très jolies (je sais ça coupe le souffle de lire une phrase sans ponctuation comme celle-ci :p ).

Les conférences se sont déroulées de manière irréprochable, un datashow qui marche, un micro qui marche, et un joli public qui assiste, non mais je rève ! Les ateliers, pareil, les installations m’ont parru s’être déroulés très bien, aucun problème à signaler.

Donc dans le fait, tout s’est bien passé, une preuve qu’on peut faire en Algérie des events sans trouble ou désordre ? Je l’espère bien 🙂 j’ai été très heureux de voir ça 🙂

Il est à noter aussi qu’il y a eu des absents à cet events, et en ce qui me conerne, et en ce qui concerne le libre, il y a eu de grands absents, que j’aurais bien aimer voir ce jour-là, mais y en a eu certains, ça nous a permis de discuter, et de faire en sorte que dans un futur proches il y ait de très bonnes nouvelles pour le libre en Algérie.

Ils méritent bien une mention excellent ces jeunes d’OpenMinds Club, mais aussi les organisateurs de l’AUF qui se sont eux-aussi donné à fond, et ont une grande responsabilité dans ma décéption (celle de ne pouvoir trouver un point à critiquer sur l’event :p ).

PS : Vous retrouverez des photos de l’event sur le Facebook de DZ GNU/Linux (le lien est ci-dessous), mais comme je sais que nombre de libristes n’utilisent pas Facebook, j’ai donc piqué quelques photos au groupe et je les ai partagé sur Picasa ( c’est ici) pour que tout le monde puisse en profiter 😉

Et j’aimerais faire un Big Up à Meriem que j’ai vu courrir dans tous les sens, qui s’est investit au prix de sacrifices lors de cette Install, et qui a affiché son très beau sourrir et a été présente jusqu’au bout, Merci Meriem 😉

LinX

La page Facebook de la DZ GNU/Linux Install Party

Le site de la DZ GNU/Linux Install Party / OpenMinds Club

Le site de l’AUF

Le site de Fedora Algérie

TEDx Alger … Raté ou réussi ?

On aime bien quand des choses qu’on apprécie et qui n’ont lieu qu’ailleurs, viennent se dérouler chez nous ! C’est un fait, et le TEDx ne sera pas l’exception qui confirmera cette règle !

Le TEDx était là, et nous aussi ! Une armada de geeks de tous les niveaux, du 0 au 80 Stuff Live in Prosper & Peace, on était là pour assister au premier TEDx en Algérie.

Si la plupart savaient, ou faisaient semblant de savoir, moi, j’avoue, j’ai googlé pour savoir ce qu’est un TEDx ! J’ai beaucoup aimé le concept, et je voulais savoir ce que ça allait donner, d’autant plus que c’est organisé par

Lire la suite

Gedasmirak : 3.0 Humanoid being.

L'image favorite de GedasmirakGedasmirak est sans nul doute la technologie la plus avancée à laquelle la civilisation humaine a pu avoir accès, un être humanoïde bipède, aux spécificités étranges.

Gedasmirak a été créé à l’aube d’une matinée d’été à la 86ème année du 20ème siècle, à 06:42, il a été créé par Dda El Madjid, une divinité puissante du début du paléolithique, on considère aussi que c’est celui qui a créé toutes les autres divinités car il s’ennuyait un peu trop sur Terre.
Pourquoi Gedasmirak a-t-il été créé si tardivement ? Lire la suite

Algérie … mon (beau) pays …

Depuis quelques semaines, un vent de révoltes et de soulèvements politiques populaires soufflent sur les gouvernements enracinés depuis des lustres. J’avoue, comme le plus grand nombre des habitants de la planète Terre, j’aime voir ça ! j’aime voir ces peuples qui se libèrent, qui disent d’une seule et vive voix « On ne veut plus de vous », qui changent leur pays, qui le rendent tel qu’il aurait toujours du être, libre, juste et droit. Lire la suite