Ubuntu Global Jam Tunisia … bahi

Ce Ramadhan, l’annonce de la tenue d’une Ubuntu Global Jam en Tunisie organisée par les amis de la LoCo ubuntu-tn a fait écho,  curieux, et amoureux du libre comme vous le savez déjà bien, j’ai voulu y participer … Faut dire que je ne me suis pas fait prier.

Je prends alors quelques affaires, mon passeport, ma canne,  quelques sous, et je traverse la frontière pour rejoindre le pays voisin, la Tunisie.

Y arrivant, je découvre une nouvelle conception de la vie, une autre culture, une gastronomie très … mais ce n’est pas de ça que je vais vous parler, mais de l’event en lui-même, je vais parler de l’UGJ (Ubuntu Global Jam).

Pour vous expliquer un peu le concept d’une Jam, et d’une UGC plus précisément,  c’est un event où se réunissent des contributeurs, ou désireux contributeurs au projet Ubuntu, et découvrent de manière pratique comment faire.

Arrivant la veille, je découvre un peu la ville où ça se déroule, Sousse … enfin, je découvre Sousse, mais l’event se tient à Hammam Sousse (la ville à coté :p ).

Le lendemain, l’event commence, et j’avoue qu’à première vue, algérien que je suis, j’avais une vision plus « peuplé » de ce qu’on appel un event, ce qui n’est pas vraiment le cas pour les tunisiens, une cinquantaine de personnes le premier jour, une vingtaine les autres jours, si c’était en Algérie, quelqu’un aurait surement dit : Hey mais il n’y a personne, c’est un échec, on annule ! En Tunisie, c’est une autre vision.

Après une introduction de Neo31 expliquant ce qu’est une UGC, Capitaine Nizarus prend les commandes et nous fait une conférence présentation sur Ubuntu et Launchpad, et au moment du troll, ça a été plus fort que moi, j’ai trollé :p Après ça, tous s’est basé sur la pratique, un style de mini-stage sur le fonctionnement et l’utilisation du Launchpad, 3 jours, 3 axes : 1. Le report de bug, 2. La traduction, 3. Le pacquaging.

Le nombre réduit de participants a permis de créé une ambiance amicale, et un atmosphère de travail barcha bahi*,  et donc un meilleur suivi et aide des participants, qui, dans l’ensemble, ont bien apprécié l’expérience, et se sont prêtés à cœur joie aux différents exercices, la salle prêtée par l’Université Privée de Sousse était effervescente par un mouvement constant, des gens qui travaillent, d’autres qui papotent, et tous jetant un petit coup d’œil furtifs à leurs réseaux sociaux favoris de temps en temps, ou d’autres comme geekette86 (oui, une vraie geekette, authentique :p ), qui se fait aider par Alex pour s’amuser à craquer et décrypter l’intrus dans la salle, un espion de chez M$, un Kinect …

Au 2ème jour, après une longue journée de traduction qui a vu ubiquity se faire traduire entièrement en langue arabe, on se fait une soirée geekly sleepless night, ou plutôt sleep as you can, c’était tout simplement amazing 🙂 le rire était bien au rendez-vous pour entamer le dernier jour dans la bonne humeur.

Ce fut fort enrichissant, j’ai découvert à quel point l’ahrissa est barcha utilisée, j’aimerais beaucoup voir un de ces quatre un EVENT tel qu’on l’entend ici réitérer l’experience, et que les libristes tunisiens viennent aussi partager nos expériences, et s’entre-aider dans la promotion de la philosophie du Libre dans la région.

Des photos de l’event ? c’est par ici . Enjoy 😉

* barcha== beaucoup / très — bahi == bon / bien

Publicités

7 réflexions sur “Ubuntu Global Jam Tunisia … bahi

    • Franchement, c’était un événement magistral, c’est vrai que le nombre des participants est peu, mais on a fait beaucoup de jaw… à la prochaine 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s