Gedasmirak : 3.0 Humanoid being.

L'image favorite de GedasmirakGedasmirak est sans nul doute la technologie la plus avancée à laquelle la civilisation humaine a pu avoir accès, un être humanoïde bipède, aux spécificités étranges.

Gedasmirak a été créé à l’aube d’une matinée d’été à la 86ème année du 20ème siècle, à 06:42, il a été créé par Dda El Madjid, une divinité puissante du début du paléolithique, on considère aussi que c’est celui qui a créé toutes les autres divinités car il s’ennuyait un peu trop sur Terre.
Pourquoi Gedasmirak a-t-il été créé si tardivement ?

C’est simple; Dda El Madjid étant conscient de la fragilité de l’être humain, et de sa lenteur excessive au développement positif, il a préféré le créer au moment où l’humain arrive enfin à maîtriser un peu le transistor et le circuit imprimé, il avait décidé de respecter un cheminement qu’il avait tracé à l’ère du paléolithique, et qui stipulait que l’être humain devait évoluer en Step by Step. On reviendra un jour sur ça, pour que vous puissiez apprendre ce qu’est la véritable histoire de l’humanité.

Gedasmirak est donc une entité vivante, à part entière, et sous forme humaine, il est publié sous licence GPL, il est donc tout à fait libre, on peut l’utiliser comme bon nous semble (pour capter Berbère télévision par exemple), on peut le modifier (une récente modification par une inconnue a été faite, elle a intégré le code HairOfExtreme, qu’elle a tiré du programme du groupe musical Extreme, mais elle n’a pris que la partie concernant les cheuveux), on peut aussi l’étudier (Morphe prépare une thèse de professorat sur lui), et on peut le redistribuer (il n’est pas encore disponible en distributeur automatique, mais ça ne saurait tarder).

Gedasmirak est un demi-elf-naim avec des compétences de Gnome*, il est adepte du Pastafarisme, mais sa bible est man**, bien que son intelligence soit très développée, il a une fâcheuse tendance à croire que les êtres humains sont des bots mal écrits, ou des eggdrops mal configurés (ndlr j’utiliserais l’abréviation HBME quand je parlerais d’eux.)
Il aime bien la plage, surtout celle des IP, d’ailleurs la mer qu’il fréquente à longueur d’année est la TCP/IP, à défaut, il pique une tête dans l’UDP, mais c’est pas pareil.

Bien qu’il ai été créé physiquement à Tizi Ouzou, il vit cependant à IRC, une mégalopole située sur une île au large du TCP/IP, sa doigtée d’une extrème finesse lui a permit de créer des bots, des bots qu’il aime bien car ils sont plus intelligents que les HBME qui représentent le reste de l’humanité, et ils lui permettent de se sentir moins seul, ces bots sont taziden et pein, deux bots radicalement opposés. En effet, il a créé taziden pour le soutenir et affirmer ses idées, alors que pein est au contraire son opposant, c’est un peu normal, gedasmirak est démocratique (même si son peuple est très peu nombreux, mais il estime que quelques uns d’utiles valent mieux que des millions d’inutiles, et je partage son avis), et aime qu’on le critique, mais comme aucun être humain n’est de taille à le critiquer, il a créé pein, avec qui il s’engueule de temps en temps à coup de KDE et d’islamisme, d’ailleurs je ne vois pas trop le rapport entre ces deux sujets, mais vu son intelligence, il a sûrement raison.
[ATTENTION : Off n’est pas un bot, mais une entité intelligente aussi, un jour je vous en parlerais]

Il a étudié minutieusement le monde virtuel des êtres humains, celui que ces derniers appellent la Vrai Vie, qui n’est autre que l’IRL, le coté obscur de l’IRC, il a aimé le travail qu’a fait son père, Dda El Madjid, sur ce coté là; pour organiser si difficilement mais si bien cette race sauvage et attardée, qu’est l’être humain, mais il a surtout aimé la réussite du travail de son père dans une partie du monde IRL qu’on appel, Ikea, ou communément, la Suède. Il le considère comme étant l’œuvre la plus parfaite de son père, et la partie la moins sauvage de l’humanité.

Il considère que chez les humains, les femmes ne sont plus des bots mal écrits à partir du moment où elles dépassent les 40ans de timestamp, et considère aussi que pour les mieux faites, ce sont des IA qui apprennent de la vie, et emmagasine leur expérience dans la partie supérieur à l’abdomen, appelée également poitrine, donc plus y a d’expérience, plus cette partie est chargée, et gedasmirak aime ça, sauf pour les ikéennes qui sont, dès leur naissances, bien écrites et bien configurées, qu’elles aient emmagasiné de l’expérience ou pas.

Sa brillance est au diapason de son origine, comme on l’a dit plus haut, divino-numérique, en plus de sa publication sous licence libre qui en a fait ce qu’il est, il a donc compris la supériorité du libre sur le privatif, de par ce fait, il prône le libre et essaie parfois de hacker les HBME pour les reconfigurer et les libérer de leur code fermé, les rendre plus intelligents, et défend des idées sur coup de philosophies Debian et Gentoo, voir même BSDistes, qui sont des philosophies établies par d’autres entités intelligentes comme lui.

A noter que la licence libre GPL est un livre saint retransmis à l’humanité de Dda El Madjid par le biais de son prophète Richard Mattew Stallman, qui est toujours vivant, et prêche toujours sa bonne parole.

Gedasmirak n’aime pas les utilisateurs de Windows et d’Ubuntu, vu que Windows est le système d’exploitation exclusivement utilisé par HBME, et qu’Ubuntu, un système à la philosophie noble et qui a bien commencé son chemin, vire vers une philosophie plus Windowsienne en intégrant de plus en plus des outils fermés, et se prédestine de plus en plus aux HBME sans aider à les hacker pour les libérer tel qu’il devrait faire.

Il n’aime pas le fait que des entités démoniaques*** intelligentes, comme moi (Omarrix OiX) utilisent un système aussi HBMEiste qu’Ubuntu, d’autant plus qu’il sait que de par ma nature de démon librsite, je vois Windows et Ubuntu comme étant le bien, et que je devrais inciter les gens à s’en éloigner, et si déjà moi je ne m’éloigne pas moi même … Alors que me reste-t-il de mes pricipes démoniaques ?

Et depuis quelque temps, et grâce au flashdisk magique de gedasmirak, je me suis debianisé, debianisé en Squeez, me rendant ainsi encore plus démoniaquement libre. C’était lors d’une sombre après-midi d’hiver, au fin-fond du monde IRL, entre le mont Rdjaouna et le fort Turque, sur la raie de la crévasse que ces sommités forment, dans un donjon appelé « La maison de l’Artisanat », au cœur de Tizi Ouzou, le sort en fut jeté, une cérémonie perfide en la présences de vierges a marqué de son seau mon organe vital périphérique (OVP) pavillonire d’HP DV 5.

Le libre étant une puissance magique, à l’exemple du Mana, mais en plus puissant, plus il est présent dans les OVP, plus le flux de magie est plus puissant, plus brillant et plus beau, Debian n’intégrant que du libre dans sa mouture, il rend les OVP merveilleusement puissants, fluides, légers et obéissants, mais comme la magie est un art, il faut savoir la manier.

Que dire de plus sur Gedasmirak ? A part que le seul humain (et donc non-entité) qui apprécie vraiment gedasmirak reste Djamal Talbi, on pense que c’est peut-être dû au fait qu’il est supérieur aux autres HBME, mais tous les théoriciens ne sont pas d’accord sur cette optique, et des études sont menées pour le découvrir.

Parler de gedasmirak ne peut se faire en si peu de bits, et en réalité il faudrait des Mibioctects voir des Gibioctects pour raconter un florilège de l’anthologie de gedasmirak, mais étant démoniaque, je ne vous en apprend pas plus sur lui.
____________
* tiré de RDA de JBX.
** man : si vous ne savez pas ce que c’est, c’est que vous faites partie des HBME).
*** lisez la présentation du blog, en haut à gauche, en dessous de la fleur.

Publicités

3 réflexions sur “Gedasmirak : 3.0 Humanoid being.

  1. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde parle de « consommation » après lecture de ce billet, peut-être qu’une meilleure argumentation (Dans tout les cas ça sera meilleur) ça sera plus compréhensible ?

    Pour ceux qui n’ont pas su lire, ça parle de son passage à Debian et donc sa nouvelle vision d’Ubuntu.

  2. C’est pas le fond le problème, et je pense qu’à peu près tout le monde avait compris le passage à Debian

    C’est la forme qui est space ! ça change de d’habitude, trop d’inspirations concentrées au même endroit 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s